Le pape et Nicky Gumbel visent 2033 !

w1

Deux ténors ecclésiastiques mondiaux demandent conjointement à leurs ouailles de se préparer au jubilé des 2000 ans de la résurrection en 2033. 

Tout sourire, lors du premier culte de l’Avent du 5 décembre 2021, le pasteur de l’Eglise anglicane HTB (Holy Trinity Brompton), Nicky Gumbel, pose une question étrange à ses paroissiens et aux milliers de téléspectateurs qui le suivent en direct sur internet.

- J’espère que vous avez tous le 17 avril 2033 dans vos agendas ?

Il rigole, souligne que certains lèvent la main dans l’assemblée et continue.

- Oui, plusieurs savent de quoi je parle. Le 17 avril, Pâques 2033, nous fêterons les 2000 ans de la résurrection de Jésus Christ…

Il enchaîne, après une brève hésitation et parle avec son cœur :

- De nombreuse personnes travaillent déjà à cela : j’ai sur mon bureau le livre d’une personne qui y travaille depuis 2007. Et il y a plusieurs initiatives comme “Finishing the Task” avec Rick Warren ou les organismes de traduction de la Bible et bien d’autres qui ont mis 2033 dans leurs agendas avec des objectifs précis. 

- Et pour notre part, mon épouse Pippa et moi-même aimerions consacrer nos vies à rendre les cours Alpha (Parcours Alphalive) disponibles à toutes personnes sur la planète d’ici 2033 !

Un tonnerre d’applaudissements retentit dans l’imposante église de Brompton Road.

- De plus, pour Pâques 2023, j’ai l’honneur d’avoir été invité à Jérusalem, pour une célébration au Jardin du Tombeau. Ceci pour lancer la décennie qui précède 2033.

Pour soutenir son annonce, 24 heures plus tard, il envoie dans presque chaque pays du monde, sa vision de rendre l’Évangile accessible par les cours Alpha d’ici 2033 à plus de 40’000 responsables chrétiens.Une onde de choc est partie du Royaume Uni !

Avant Londres : Rome !

Dans le journal officiel du Vatican “l’OSSERVATORE ROMANO” du 14 décembre 2021, l’évêque de Rome, lui aussi encourage les catholiques à mettre dans leur agenda Pâques 2033.

- Je me réjouis que, à travers de nombreux actes de foi et de témoignage public …, nous commencions à préparer … le Jubilé de la rédemption de 2033. Nous devons toujours regarder de l'avant, dit-il à un groupe venu d’Amérique latine.

C’est la première fois, que le pape François mentionne dans un média du Saint siège le « Jubilé de la rédemption ». En privé, il en a déjà parlé en novembre 2016, lors d’une réception privée avec son ami de longue date Alejandro Rodrigues d’Argentine et Olivier Fleury de Suisse. Depuis, il est fort probable que 2033 soit un sujet de discussion entre évêques et cardinaux dans les salons d’audience du Vatican. 

La question n’est pas de savoir si l’Église catholique célébrera un jubilé en 2033…mais comment ? Il ne serait d’ailleurs pas étonnant que ce jubilé soit précédé par trois ans marquant les années du ministère public de Jésus (2030-2033), comme le bimillénaire de la naissance du Christ avait été préparé par trois ans, pour finir par des milliers de célébrations finales à Noël 2000… La vraie question est : comment l’Église catholique va-t-elle célébrer ce jubilé avec les autres Églises ?

Un vent d’unité et de témoignage souffle sur les Églises et entre elles. Poussés par une force de vie irrésistible, les disciples d’Emmaüs sont retournés précipitamment sur leur pas, pour affirmer haut et fort à qui veulent bien les entendre : le Christ est ressuscité… À leur suite, si tous ceux qui croient en la résurrection du Christ (plus de 2 milliards de chrétiens) témoignaient avec amour et zèle, alors le monde saura ! Sans aucun doute !

Olivier Fleury

 

Précédent - Découvrez une tradition chrétienne différente